Histoire de l’uniforme.3ème partie : les uniformes de la Révolution et du 1er empire.

https://youtu.be/6kdQLTHzfm4

Jusqu’au début du XXème siècle, on a adopté en France, mais également dans de nombreux pays, des tenues de combat hautes en couleurs et chamarées d’or et d’argent, sans compter les plumets des coiffures.
C’est que la portée des fusils était faible, et se camoufler était secondaire.

L’uniforme devait être avant tout distinctif, et comme disait le Duc de Wellington, je ne demande qu’une chose ; que nous soyons en tout aussi différents des français que possible. Il est difficile de se représenter les inconvénients qui résultent d’une similitude quelconque de nos uniformes, que ce soit à pied ou à cheval…

C’est que les- erreurs d’identification étaient fréquentes.

Les couleurs et les accessoires servaient à impressionner l’ennemi, car les hommes se battaient de près.
Les nuances contribuaient à forger un farouche esprit de corps propre à chaque régiment.

Les exigences de l’efficacité et du prestige allaient à l’encontre de l’efficacité, mais lors du 1er empire, Napoléon voulaient renforcer la fierté propre aux combattants et avait enjolivé les tenues.

Bien sûr, les troupes ne montaient pas au combat avec les beaux- uniformes que l’on voit dans les peintures, on portait le plus souvent des tenues élimées, des articles manquaient et on faisait au mieux…

Je vous présente la 3ème partie de cette petite histoire de l’uniforme, avec les tenues militaires portées par l’armée française durant le 1er empire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s